6 sept. 2017

Mon village autrefois (suite)

En voyant cette vieille photo, c'est là qu'on se rend compte comment notre mode de vie à bien changé, en commençant par la façon de travailler dans nos campagnes.
Nous sommes juste après la première guerre mondiale, cette vue a été prise au Paven, juste après vers 1920.
Estiéïnou habitait Le Paven, il était un des rares rescapés (d''Auxillac) de la grande guerre, on le voit ici sur cette photo en gros plan, avec sa faux sur l'épaule, c'était un homme très adroit, il travaillait admirablement le bois, il avait fait plusieurs tombereaux (chars à bœufs) la pierre aussi, beaucoup de murs du Paven avaient été battis par cet homme, et souvent quand je passe devant aujourd'hui  je pense à lui, c'était un homme heureux, il chantait toujours en travaillant, peut être pour oublier ce qu'il avait vécu, durant toutes ces années d'exil, et de captivité, ce dont il ne voulait jamais parler.
C'est pour perpétrer le souvenir de cet homme (que j'ai bien connu) que j'ai écri aujourd'hui ce sujet.

1 commentaire:

  1. Bonjour

    j'ai écrit quelque chose sur cet homme ici, j'en ai un bon souvenir mais je n'avais pas sa photo, Merci
    http://vivreetecrire.fr/wp/wordpress/?p=854

    RépondreSupprimer